Comprendre les virus informatiques

 

Presque tous ceux qui possèdent un ordinateur ont entendu parler des virus informatiques. Cependant, plusieurs ne savent pas ce qu'est un virus et comment il peut nuire à leur ordinateur. Un virus est un petit programme autoreproducteur qui envahit votre système par une pièce jointe à un courriel, un fichier commun ou une disquette. Les gens créent des virus pour diverses raisons, du canular sans conséquence jusqu'à la destruction criminelle.

Ainsi, les effets des virus peuvent être simplement irritants, ou totalement paralysants. Par exemple, le virus Wazzu pénètre dans les documents Word de Microsoft, y insère le mot dénué de sens « wazzu » et modifie des chaînes aléatoires de mots. Un tel virus est certainement dérangeant, mais pas nécessairement catastrophique.

Toutefois, certains virus peuvent être beaucoup plus graves et menacer de détruire des données ou même d'effacer complètement le contenu de votre disque dur. L'un de ceux-ci, Worm.ExploreZip, se propage par le courrier électronique, prend le contrôle du système de courrier électronique de l'ordinateur infecté, puis répond automatiquement à tous les messages entrants. Il envoie également des pièces jointes destructrices qui peuvent effacer certains types de fichiers.

 

 

Les virus peuvent être nuisibles, mais il est également important que vous compreniez le rôle que vous jouez dans leur propagation. Les virus n'envahissent pas un ordinateur sans l'intervention d'un utilisateur. En d'autres mots, vous libérez le virus dans votre ordinateur en ouvrant des programmes ou des fichiers infectés. Si vous prenez certaines précautions, comme éviter d'ouvrir des pièces jointes à un courriel de source inconnue et exécuter un logiciel antivirus, vous pouvez réduire le risque d'infecter votre ordinateur.

Les types de virus

En vous familiarisant avec les types de virus existants, vous serez à même de les prévenir.

Les virus programmes

se joignent aux fichiers exécutables tels que ceux portant le suffixe .exe. Chaque fois que vous exécutez le programme, le virus se reproduit et se lie à d'autres programmes. Le partage de programmes avec d'autres ordinateurs, soit par disque ou sur un réseau, propage ces types de virus. Vous vous exposez également à ce type de virus lorsque vous téléchargez des applications d'Internet.

 

 

Les macrovirus

s'insèrent dans le langage de macro-instructions de logiciels tels que Word ou Excel de Microsoft. Ce type de virus, probablement le plus répandu, se lie aux fichiers (plutôt qu'aux logiciels) et est parmi les plus difficiles à détecter.

Les virus du secteur d'amorçage

infectent les fichiers précis de votre disque dur ou d'une disquette qui s'exécutent lorsque vous démarrez votre ordinateur. Ce type de virus est transmis par disquette. Lorsque vous démarrez votre ordinateur à partir d'un disque infecté, le virus du secteur d'amorçage se lie aux fichiers d'amorçage de votre disque dur.

Les chevaux de Troie

ne sont pas vraiment des virus puisqu'ils ne se reproduisent pas. Cependant, ils peuvent endommager votre disque dur s'ils échappent à la détection. Ils arrivent habituellement par un courriel dont l'objet est vague ou contient une promesse de divertissement. Lorsqu'il est libéré, le cheval de Troie, semblable à celui de la mythologie grecque dont il tire son nom, introduit des éléments indésirables qui peuvent faire des ravages importants sur votre disque dur.

 

Comment les virus se propagent-ils?

 

Le courrier électronique n'est pas non plus le terrain fertile en virus que l'on dépeint. En fait, il est impossible de transmettre un virus par un courriel qui ne contient que du texte. Les virus peuvent seulement se propager par les pièces jointes, soit au moyen d'un courriel contenant du texte en format RTF ou des applications j

Habituellement, les virus se propagent de l'une des trois façons suivantes : par les disquettes et autres supports, par le téléchargement de matériel d'Internet ou de babillards électroniques, et par des pièces jointes aux courriels.

Contrairement à la croyance populaire, les disquettes et les autres supports de stockage, comme les ZIP, propagent davantage de virus que les téléchargements d'Internet ou les pièces jointes à un courriel. Vérifiez toujours les disquettes et les autres supports, même les nouveaux logiciels scellés, à la recherche de virus avant d'installer des programmes ou d'ouvrir des fichiers. Protégez également contre l'écriture toutes les disquettes que vous prêtez afin que d'autres ordinateurs ne les infectent pas.

 

 

Bien qu'Internet ait la réputation d'être une source de virus, vous n'êtes pas plus susceptible d'attraper un virus par cette voie que par un logiciel commercial. Cependant, vérifiez tout ce que vous téléchargez et mettez régulièrement à jour votre logiciel antivirus.

Le courrier électronique n'est pas non plus le terrain fertile en virus qu'on dépeint. En fait, il est impossible de transmettre un virus par uncourriel qui ne contient que du texte en clair. Les virus peuvent seulement se propager par les pièces jointes, soit au moyen d'un courriel contenant du texte de format RTF ou des applications jointes. À l'aide d'un logiciel antivirus, explorez les pièces jointes des personnes que vous connaissez et n'ouvrez même pas celles que des inconnus envoient.

Ces précautions permettront de réduire le risque d'infecter votre ordinateur et vous empêcheront également de transmettre des virus aux autres ordinateurs.

Un virus? Comment réagir?

 

Un virus? Comment réagir?

Votre système d'exploitation semble plus lent qu'à l'habitude? Tombe-t-il souvent en panne en affichant des messages d'erreur qui vous semblent aussi sibyllin que du cantonnais? Entendez-vous des pièces musicales jamais entendues auparavant? En fait, si votre ordinateur fonctionne comme s'il était possédé par un mauvais esprit, il se peut qu'il soit atteint d'un virus. Un virus informatique est un petit programme autoreproducteur qui se propage à tout votre système à partir d'un fichier joint à un courriel, d'un fichier partagé ou d'une disquette.

Sachez, par contre, qu'un système en mauvais état ou surchargé peut aussi provoquer les symptômes évoqués plus haut; vous pouvez avoir l'impression d'être aux commandes d'une machine poussive. Il se peut, par exemple, que vous manquiez d'espace sur votre disque dur ou que vos ressources mémoires soient insuffisantes pour faire tourner une application donnée.

Vous vous demandez alors comment faire la différence entre un système atteint d'un virus et un système qui n'aurait besoin que d'une bonne remise en ordre. Généralement, lorsque vous observez un comportement soudain et imprévu comme l'émission d'un son étrange ou l'apparition d'un nom de fichier que vous ne reconnaissez pas, vous êtes probablement en présence d'un virus.

Si vous croyez avoir contracté un virus, vous disposez de plusieurs options :

 

 

  • Lancez un logiciel antivirus.

    Un bon antivirus coûte environ 50 $, mais c'est très peu payé considérant l'importance de la santé de votre ordinateur. Vous pouvez configurer la plupart des utilitaires pour qu'ils partent à la recherche de virus dès le démarrage de votre machine et qu'ils vous avisent lorsqu'ils détectent des fichiers contaminés. Un utilitaire vous avisera également si vous tentez d'ouvrir un fichier contaminé. Le balayage antiviral n'est pas absolument sans faille; aussi, si votre ordinateur se met à fonctionner de façon suspecte, lancez l'antivirus et faites-lui vérifier le système entier afin qu'il détecte et répare les fichiers contaminés.

  • Remplacez les fichiers.

    Si l'antivirus s'avère incapable de réparer les dégâts, vous n'aurez alors d'autre choix que de supprimer le fichier fautif et de le remplacer par une copie sécuritaire que vous tirez de votre plus récente sauvegarde.

     

     

  • Redémarrez à partir d'un disque sain.

    En effet, certains virus attaquent les enregistrements d'amorçage d'un disque (région d'un disque où sont lues les instructions de démarrage), ce qui pourrait même vous empêcher de démarrer votre ordinateur. Dans les cas où votre ordinateur refuse de démarrer ou tombe en panne avant même que vous ne puissiez ouvrir un programme, vous ne pourrez lancer le logiciel antiviral. Vous devez alors éteindre votre ordinateur, puis le redémarrer à l'aide d'une disquette d'amorçage, protégée en écriture. Votre système d'exploitation vous permet de créer de telles disquettes de démarrage. Il vaudrait mieux les créer avant que ne surgissent les problèmes.

  • Lancez un utilitaire de diagnostic et de réparation de disque.

    Après avoir redémarré avec la disquette d'amorçage. Les systèmes d'exploitation de Windows et de Mac fournissent tous deux des utilitaires que vous pouvez utiliser pour le dépannage. Une fois votre ordinateur remis sur pied, relancez votre antivirus afin qu'il vérifie tout votre système.

  • Reformatez votre disque dur.

    Si le lancement d'un utilitaire s'avère infructueux, votre disque dur est sûrement endommagé. Utilisez, dans ce cas, une disquette de démarrage qui offre la possibilité de reformater le disque dur, puis réinstallez votre système d'exploitation, à partir du disque original.